Voyage au Nouveau-Brunswick : guide pratique

Parce que le Canada francophone ne se résume pas au Québec !

3

Quand on vous dit Canada, vous pensez tout de suite Québec ? Et si je vous parlais du Nouveau-Brunswick…

VLOG : Une semaine dans le Nouveau-Brunswick

Dans cette vidéo, je vous emmène découvrir les plus grandes marées du monde aux Rochers Hopwell, le Parc Fundy, l’Acadie et son folklore, le fameux homard de Shediac et plein d’autres choses…

Itinéraire

Rochers Hopewell
Les rochers Hopwell à marée basse

Les rochers Hopewell à marée basse

C’est l’un des endroits à ne pas louper ! C’est ici qu’on observe les plus grandes marées au monde.Un conseil, essayez de vous organiser pour les observer à marée basse et marée haute. La comparaison est assez saisissante !

Cet arbre doit se sentir bien seul...

Cet arbre doit se sentir bien seul…

Parc Fundy
La petite cascade Laverty

La petite cascade Laverty

Comme vous l’avez peut-être vu dans le VLOG ci-dessus, nous n’avons certainement pas exploité tout le potentiel du Parc national Fundy. Mais le peu que nous avons découvert nous a mis l’eau à la bouche. L’endroit est vraiment idéal pour faire de belles randonnées et camper. Le Parc est traversé par plus de 100 km de sentiers de randonnée que vous pourrez parcourir à pied ou à vélo.

Le spectacle est également assez sympa à la tombée de la nuit !

Le spectacle est également assez sympa à la tombée de la nuit !

La péninsule acadienne : Caraquet, Lamèque et Miscou

Impossible de se rendre au Nouveau-Brunswick sans aller faire un tour au cœur de l’Acadie. La péninsule acadienne est l’endroit que j’ai préféré. C’est là-bas que vous découvrirez tout le folklore qui rendent nos cousins acadiens si attachants. A commencer par les nombreux phares qui illuminent le littoral.

Le phare du petit Shippagan

Le phare de petit Shippagan

Le phare de Bas-Caraquet

Le phare de Bas-Caraquet accompagné d’une lointaine aurore boréale

Le Phare de Miscou à la pointe de la péninsule

Le Phare de Miscou à la pointe de la péninsule

Pour mieux comprendre l’histoire des acadiens, qui est malheureusement assez méconnue en France, vous devez absolument faire un tour au village Historique Acadien. Même si vous n’êtes pas trop branché(e) musées, croyez-moi, l’expérience vaut le coup ! Grâce à une authentique reconstitution (les bâtiments historiques correspondent tous à de vraies histoires ou familles acadiennes) et un accueil chaleureux, le VHA vous permettra de vous immerger dans la vie des colons français de 1770 à 1949.  Chaque maison, magasin ou bâtiment est habité et animé par des comédiens en costume d’époque.  Ce qui donne l’impression de remonter le temps et voyager quelques siècles en arrière. Plutôt que de lire et écouter de façon passive comme dans un musée traditionnel, vous échangez avec les habitants, qui ont tous une histoire à raconter, un métier ou une coutume à faire revivre.

Village historique acadien_

Parc de Kouchibouguac

Le Parc National de Kouchibouguac tire son nom de la « rivière aux longues marées », Pijeboogwek en Micmac. La prononciation a évidemment été légèrement corrompue par le Français mais rien qu’à l’entendre, on se sent plongé dans l’Histoire des Premières Nations. Les 239 km² du Parc abritent un ensemble d’îles barrières, de forêt, de lagunes (ou plutôt barachois) et marais salais. Une solution sympa pour le visiter : louer des Fat bikes à l’accueil du Parc et parcourir les 60km de pistes cyclables à votre disposition. Prévoyez également un maillot de bain car il est possible de se baigner !

L'impression de marcher au-dessus d'un miroir

L’impression de marcher au-dessus d’un miroir

Shediac

Shediac est la capitale mondiale du homard. On peut déguster du homard dans l’ensemble de la province mais c’est vraiment à Shediac que vous comprendrez l’importance du crustacé.

Le Homard de Shediac, mondialement réputé !

Le Homard de Shediac, mondialement réputé !

Pour une expérience sympa et une belle dégustation de homard, montez à bord du bateau de Shediac Bay cruises.

Le transport

Comment se rendre au Nouveau-Brunswick ?

Le Nouveau-Brunswick est une province canadienne située à l’Est du Canada, entre le Maine (côté USA), la Nouvelle Ecosse et le Québec. Pour s’y rendre en avion, vous devrez a priori choisir l’un des deux aéroports internationaux de la Province : Moncton ou Fredericton. Cependant, il est également possible de s’y rendre en train ou en voiture depuis Montréal ou Québec.

Comment se déplacer au Nouveau-Brunswick ?
Pour se déplacer dans la province, le plus simple est évidemment de louer une voiture, ce que vous pourrez faire à Moncton ou Fredericton par exemple. Nous avions loué la notre à l’aéroport de Moncton via Budget Car Rental.

VISA

Un passeport est nécessaire pour visiter le Canada et les USA. Pensez également à la demande AVE.

L’argent

La monnaie nationale est le dollar canadien.
En février 2018, le taux de change relevé était le suivant : 1 € = 1,55 CAD

Meilleure période pour partir au Nouveau-Brunswick

Tout dépend de ce que vous recherchez. En ce qui nous concerne, nous y étions en Septembre et l’été est une bonne période pour faire des randonnées, activités nautiques… En revanche, il était encore trop tôt pour voir les magnifiques couleurs de l’automne. Pour cela, il vaut mieux viser Octobre ou Novembre. La découverte en hiver doit également être intéressante, même si les journées sont plus courtes et les températures peuvent descendre assez bas.

Langue

La particularité du Nouveau-Brunswick réside dans le fait qu’il s’agit de la seule province officiellement bilingue. A peu près un tiers de la population est francophone. Ces derniers vivent principalement en Acadie, dans le Nord et l’Est de la province. Et évidemment, plus vous vous approcherez des Etats-Unis, plus vous aurez à faire aux deux tiers d’anglophones qui habitent la région. Vous pourrez donc très bien vous en sortir même si vous ne maîtrisez pas la langue de Shakespeare. Et au passage, même si vous parlez anglais, essayez de parler français dès que possible ! C’est le meilleur moyen de faire vivre la francophonie et lutter contre l’hégémonie anglo-saxonne 🙂

Electronique et téléphonie

Attention, les prises canadiennes ne sont pas les mêmes qu’en France. Pensez donc à prévoir un adaptateur. En ce qui concerne l’utilisation de votre smartphone, la majorité des hôtels et restaurants offrent un wifi gratuit. Cependant, avec certains forfaits (Free et SFR) vous pouvez également profiter de données incluses dans votre forfait.