Voyage à Taïwan : guide pratique

Quelques conseils simples pour organiser votre séjour à Taïwan

5

Hello les BlogTolters !
En Mai 2019, je suis parti en Asie pour réaliser le 9ème épisode de ma série Don’t go to…, d’ailleurs, pour ceux qui ne l’ont pas encore vu, il suffit de cliquer ici. Voici donc un petit guide pratique avec des vidéos, des photos et plein d’infos pour vous aider à préparer votre séjour à Taïwan.

VLOG : Que faire à Taïwan ?

Dans ce VLOG, vous aurez un bon aperçu des endroits que nous avons préférés à Taïwan. Pour ne pas louper les prochaines aventures, pensez à vous abonner d’ailleurs 😉

La vérité sur Taïwan

« Ah tu vas en Thaïlande ? » ou « Mais c’est vraiment différent de la Chine ? » ou bien encore « C’est quoi l’intérêt d’aller dans un pays rempli d’usines et de gratte-ciels ? »… Si vous envisagez de partir en voyage à Taïwan et que vous avez commencé à en parler à vos proches, vous avez probablement entendu ce genre de remarques. Comme expliqué dans l’article Don’t go to Taïwan, les idées reçues peuvent parfois être tenaces ! Surtout lorsqu’il s’agit d’un pays dont la situation politique n’est pas toujours claire… Dans cette vidéo, j’essaye justement d’apporter quelques éclairages géographiques et historiques pour mieux comprendre ce pays qu’on connaît plutôt mal.

Quelques chiffres et infos clés à connaître sur Taïwan 
Capitale : Taipei
Nombre d'habitants : 23 584 865 habitants en 2018
Superficie : 36 197 km²

Notre Itinéraire pour une semaine et demi de voyage à Taïwan

Itinéraire voyage à Taïwan

  1. Taipei et ses alentours (2 jours)
  2. Voyage via Hualien puis le chemin de randonnée Zuilu Old trails le long des montagnes Taroko. ( 1 jour)
  3. Taitung (1 jour)
  4. Kaohsiung (1 jour)
  5.  Tainan (2 jours)
  6. Alishan et son parc national (1 jour)
  7. Taichung (1 jour)
  8. Lukang (1 jour)
  9. Jiufen (1 jour)

Voyage à Taïwan, jour 1 : Taipei

Nous ne sommes restés qu’une journée à Taipei mais la ville est très grande et diversifiée. D’ailleurs il est préférable d’y passer au moins deux jours pour en avoir un meilleur aperçu.

Que faire à Taipei ?

La montagne de l’éléphant

Après environs 10 minutes de montée d’escaliers, vous pourrez atteindre un magnifique point de vue sur Taipei. Afin d’en profiter au maximum, nous vous recommandons d’y aller de nuit ! En effet, ce moment est idéal pour prendre de superbes clichés, partager un en-cas,  mais également s’essayer à une petite randonnée urbaine !

Vue sur Taipei depuis la montagne de l'éléphant

Vue sur Taipei depuis la montagne de l’éléphant

La tour Taipei 101

Cette tour est le dixième plus grand gratte-ciel du monde. C’est vraiment le symbole de la ville et un incontournable dans un voyage à Taïwan.  D’autant plus qu’elle abrite des centaines de magasins et restaurants et représente un point central de l’activité à Taipei.

Le temple Longshan

C’est l’un des plus importants temples du pays, des fidèles viennent parfois de loin pour pouvoir s’y recueillir et prier. Temple bouddhiste, il contient également des autels pour les divinités taoïstes. Le temple vaut le détour aussi bien pour le côté culturel qu’architectural, puisqu’il est de style traditionnel et offre un aperçu des principales divinités importantes pour les Taïwanais.

Le village d’ovnis de Wanli

Ces maisons-ovnis sont l’oeuvre de l’architecte finlandais Matti Suuronen, et elles portent le nom de “Maisons Futuro”. Construites à travers le monde entre la fin des années 1960 et le début des années 1970, ces maisons Ovni sont des pré-fabriqués en 16 pièces assemblées, pensées à l’origine pour être des chalets mais qui pouvaient être acheminés par voie aérienne sur tout type de terrain. Une trappe fait office de porte d’entrée, et l’intérieur est généralement aménagé en salle commune composée de six chaises en plastique encerclant un foyer, une petite cuisine, une salle de bain et une chambre.

Ces maisons Futuro, il n’en reste qu’une soixantaine connue à ce jour à travers le monde, et elles sont généralement dans un état de dégradation avancée. D’ailleurs, cette disparition soudaine de cette création originale, elle est expliquée très simplement pour une raison commerciale. En effet, durant la guerre du golf, le coût du plastique était devenu beaucoup trop élevé, ce qui précipita la chute de ces maisons. Par conséquent, il n’y eut que très peu de productions, du fait de son prix de fabrication trop onéreux et la tendance n’a fait que chuter jusqu’à l’arrêt total de la production de ces maisons.

Voyage à Taïwan, jour 3 : Hualien

Que faire à Hualien ?

Zuilu Old trails

Depuis Hualien, vous pouvez vous rendre au niveau des montagnes Taroko pour emprunter le chemin de randonnée Zuilu Old trails. Vous en aurez pour environs six heures de randonnée. Il y a de nombreux points d’intérêts dans la zone et vous pourrez profiter de vues assez exceptionnelles. Pour tout dire, ces montagnes font partie des plus beaux paysages que nous avons pu admirer au cours de notre voyage à Taïwan.

Pont permettant d'accéder au chemin de randonnée de Zhuilu Old trail

Pont permettant d’accéder au chemin de randonnée de Zhuilu Old trail

Le temple d’Eternal Spring Shrine

Très touristique, ce temple est situé au pied d’une montagne. Sa construction est en mémoire de la mort de 225 ouvriers qui ont péri dans la construction d’une autoroute voisine. Un mémorial en l’honneur des ouvriers a été bâti juste avant le temple, avec une plaque commémorative qui comprend le nom de tous les ouvriers. 

Voyage à Taïwan, jour 4 : Taitung

Que faire à Taitung ?

Sanxiantai

Sanxiantai veut littéralement dire trois plates-formes immortelles. Les locaux pensaient autrefois que trois grands immortels avaient posé leur empreinte sur l’île, gravant à jamais leur marque dans le paysage. Le lieu comprend une plage et un ensemble d’îles, dont une grande qui est reliée à la plage par une grande passerelle en forme de dragon.

Pont du dragon menant à la plus grande île de Sanxiantai

Pont du dragon menant à la plus grande île de Sanxiantai

Le pont Dengxian (Dengxian Bridge)
Aussi appelé le Monkey Bridge (le pont des singes), ce pont routier est le lieu d’habitat et de fréquentation de singes sauvages. On peut les approcher, les photographier, mais il faut éviter de les toucher ou les nourrir. Plutôt une bonne occasion d’approcher la faune de Taïwan de façon naturelle !

Voyage à Taïwan, jour 5 : Kaohsiung 

Que faire à Kaohsiung ? 

Le lac lotus

Le lac lotus est bordé par un ensemble de temples et pagodes au style traditionnel. Ces nombreux pavillons sont tous différents, et le plus emblématique est représenté par un dragon et un tigre. La coutume veut qu’on rentre par la gauche, donc la bouche du dragon, et qu’on ressorte par la droite, celle du tigre.

Il est d’ailleurs conseillé de respecter cet ordre qui est sacré, même dans les temples, on entre par la gauche, et ressort par la droite. Pour l’anecdote, certains temples ont une entrée au milieu, et on dit qu’elle est réservée aux dieux ou à sa parade.

Voyage à Taïwan, jour 6 : Tainan

Que faire à Tainan ?

Cette ville fut initialement fondée par la compagnie néerlandaise des Indes orientales, et Tainan est très riche culturellement, mais aussi pour son histoire et sa gastronomie, berceau de bien des plats et coutumes répandus sur l’île. Encore aujourd’hui, c’est la ville où l’on trouve le plus de temples bouddhistes et taoïstes, et c’est une ville très traditionnelle. Elle est également réputée pour son célèbre marché de nuit, le Night Market.

Night Market

Véritable institution, le marché de nuit ou Night Market est un immanquable lors d’un voyage à Taïwan. Celui de Tainan nous a enchantés ! A l’origine, les marchands ont commencé à venir le week-end pour vendre leurs marchandises, puis la pratique s’est popularisée par la suite dans tout le pays.
Il y a 3 Night Market à Tainan, en fonction des jours d’ouverture. Il est possible de s’y rendre à partir de 17h et ils ferment à minuit. On peut y manger, acheter tous types de produits, jouer comme dans une fête foraine… Les activités y sont variées et concentrent la plupart des sorties des Taïwanais lors de ses soirs d’ouverture. D’autres Night Market commencent généralement en face des temples.

La maison-arbre d’Anping

Construite à l’origine par les Anglais, et cela se voit de par son architecture coloniale occidentale,  cette maison servait d’entrepôt marchand. Puis avec le temps jusqu’à cet endroit a été laissé à l’abandon pendant des décennies. Les racines et les branches de cet arbre qui se sont répandues sur absolument toute la surface du lieu ont permis de conserver les murs, les portes, et le toit, sans quoi le tout serait déjà tombé en décrépitude et effondré depuis bien longtemps. 

L’endroit ferait un décor de film d’horreur idéal, et c’est un moyen original de découvrir un petit bout de l’histoire coloniale de l’île. 

 Ten-drum sugar factory

Cette ancienne usine à sucre sert aujourd’hui de lieu culturel où se représente notamment une troupe de joueurs de tambours traditionnels, mais l’endroit comprend également des activités variées et des commerces et cafés au cadre atypique.

Spectacle de tambours

Spectacle de tambours

Voyage à Taïwan, jour 8 : Alishan

Que faire à Alishan ?

Plantation de thé d’Eryanping

Sur le chemin d’Alishan, nous avons visité la plantation de thé d’Eryanping. L’occasion de vous faire un petit topo sur le thé, qui est très populaire et prisé à Taïwan !

Le thé fut importé de Chine il y a deux-cent ans à Taïwan. D’abord au sud puis au nord. Il est si important que la capitale taïwanaise fut bougée du Sud au Nord pour des enjeux économiques liés au thé.

Nous avons rencontré un couple qui gère cette exploitation de thé depuis deux générations de fermiers. Ils ont commencé il y a quarante ans et gèrent tout, de la plantation jusqu’à la culture, puis à la récolte, l’envoi et la vente. La particularité de leur thé, c’est qu’ils le cultivent en haute altitude, à 1200 mètres ! Il pousse donc plus lentement, la feuille est ainsi plus mince mais a plus d’arômes et de nutriments.

Ils participent à une compétition de thé chaque année à la fin du printemps et de l’hiver. Chaque région a sa compétition car le thé est très différent dans tout le pays. À Alishan, le prix le plus élevé était de 10 000 dollars us pour 600 grammes

Vous l’avez compris, le thé taïwanais est donc un incontournable lors de votre voyage à Taïwan.

Chemin de fer de la forêt d’Alishan et sa forêt

Le chemin de fer d’Alishan s’étend sur 71,4 km à travers de vastes forêts aux arbres millénaires gigantesques. Certains pans de la forêt sont embrumés et offrent une atmosphère très spéciale. Un dojo traditionnel et plusieurs temples et points de vue ponctuent l’itinéraire qui est à ne pas manquer si vous aimez la nature !

Alishan forest rails

Voyage à Taïwan, jour 9 : Taichung

Que faire à Taichung ?

 La forêt de bambous 

Cette parenthèse nature offre plusieurs beaux panoramas naturels, avec quelques chemins de randonnées qui mènent à différents temples.

Voyage à Taïwan, jour 10 : Lukang

Que faire à Lukang ? 

Le temple Matsu

Le temple Matsu est dédié à la déesse Matsu, protectrice des marins, des mers et des océans. C’est l’une des déesses les plus importantes du pays, et son temple est donc naturellement très populaire. Si vous avez de la chance, vous pourrez, comme nous, assister à une parade d’accueil pour la déesse : L’événement est très impressionnant, esthétique, et vaut vraiment le coup d’œil !

Voyage à Taïwan, Jour 11 : Jiufen

Que faire à Jiufen ?

Déambuler dans les vieilles rues

Jiufen se situe dans les montagnes, au nord de Taipei. La ville est l’un des endroits les plus populaires et touristiques de Taïwan, pour son style singulier, qui a d’ailleurs inspiré le film d’animation Le voyage de Chihiro de Miyazaki. Célèbre pour ses lanternes rouges, vous pouvez aussi bien visiter la ville de jour, ou bien préférer une randonnée aux alentours pour complètement vous immerger de nuit, lorsque les lanternes illuminent chaque rue.

Infos pratiques pour un voyage à Taïwan

Guide papier et guide local

Guide local

Pour ce voyage, c’est l’agence Awateha qui a organisé notre voyage et nous a confiés à nos super guides guides Gordon, Karine et Casper. Ils nous ont fait faire un itinéraire complet sur 8 jours, qui alliait culture, rando nature et divertissements. Ils parlent anglais et français et ont beaucoup d’anecdotes historiques et culturelles, en plus de connaître des endroits sympas et insolites. Et ils étaient vraiment sympas et arrangeants ! On recommande !

Le transport

Vous pouvez vous rendre à Taïwan par avion, avec des vols au départ de Paris, Marseille, Lyon, Nice ou Toulouse. Le vol dure un peu moins de 13 heures en moyenne. Vous pouvez atterrir dans l’un des  principaux  aéroports du pays, à Taipei, Kaohsiung, Taichung ou encore Taïnan.

Les transports publiques et les infrastructures sont bien développés dans le pays, vous pouvez vous déplacer en bus ou bien en train pour les longues distances.

Vous pouvez également faire appel à un chauffeur ou louer une voiture.

VISA

Pour un séjour touristique de moins de 90 jours à Taïwan, les ressortissants des pays européens ne sont pas tenus de présenter un visa en douane.

Il est cependant obligatoire d’être en possession d’un passeport dont la durée de validité est supérieure à six mois après le retour ainsi que d’un billet de retour ou de continuation de voyage vers un autre pays.

Les enfants mineurs doivent également avoir un passeport en cours de validité. Si vous prévoyez un séjour de plus de 90 jours, un visa pour Taïwan reste indispensable.

Les logements

Taïwan dispose de nombreuses infrastructures qui vous conviendront en fonction du logement où vous souhaitez résider. Nous avons principalement résidé dans des hôtels, mais nous avons également passé une nuit dans une lodge / guest house hors du commun.

Le propriétaire de ce lieu atypique avait construit de ses mains une première maison pour lui et sa famille, mais ils l’ont malheureusement perdue à cause d’un typhon. Il a ensuite acheté un terrain afin d’en reconstruire une. Puis il s’est mis à construire une maison pour chacun de ses enfant. Ce n’est que plus tard que des amis lui ont dit de transformer l’endroit en guest house. Dans ce lieu, il aime mettre en avant sa culture, et sa maison est de style traditionnel. La construction lui aura pris 23 ans.

Il est possible de camper sur le terrain.

L’endroit, atypique, sert également de lieu artistique où il créé des sculptures en argent, fait de la gravure sur bois et développe sa créativité. On a beaucoup apprécié échanger avec lui dans ce lieu rempli de sérénité !

L’argent

L’unité monétaire est le dollar taïwanais, nommé le New Taiwan Dollar (TWD). 1 € = environ 35 TWD

Le réseau bancaire Taïwanais est moderne et parfaitement développé dans l’ensemble du pays. Il est donc facile de retirer de l’argent n’importe où dans le pays. La majorité des établissements prennent la carte bancaire.

En mai 2019, le taux de change relevé était le suivant :1 € = 35 TWD.

Gastronomie

Les prix des repas varient évidemment beaucoup en fonction des endroits. Dans les marchés de nuit ou les restaurants de rue, vous pourrez vous restaurer pour 2 à 3 euros seulement, tandis que les tarifs seront nettement plus élevés dans les restaurants plus haut de gamme (compter au moins 10 à 15 euros par personne).

 

Quand partir ?

En théorie, le meilleur moment pour partir à Taïwan est l’hiver. Les typhons sont rarissimes entre octobre et mars, il y a nettement moins de précipitations et les températures sont nettement plus agréables. A noter qu’il est également conseillé d’éviter les périodes de vacances ou de fêtes comme le Nouvel An chinois, qui a généralement lieu fin janvier ou début février. En outre, pendant l’hiver, les hôteliers proposent généralement des offres intéressantes et les transports en commun sont moins fréquentés.
Nous y étions durant le mois de mai, le climat était assez gris, pluvieux et humide, malgré de rares éclaircies. La haute saison est entre juillet et août, mais il fait en moyenne 33° et le climat est assez humide. La période est en plus très touristique et le prix des hébergements peut donc monter en conséquence.

Langue

On y parle principalement le mandarin, mais d’autres langues sont reconnues, comme le Taïwanais, langue officielle depuis 2018 ou encore le hakka et d’autres langues traditionnelles parlées par les différentes communautés que compte l’île.

Electronique et téléphonie

La norme est de 110 volts, 60 Hertz. Je vous conseille de vous munir d’un adaptateur avant de partir, car les prises sont à 2 ou 3 broches plates rectangulaires (système américain). Si jamais vous oubliez, demandez-en aux hôtels, ils peuvent généralement en prêter pour la nuit.
Certains hôtels internationaux sont dotés de prises 220 volts.

Vous êtes passionnés par l’Asie mais vous avez envie de voir autre chose de ce continent que les classiques Japon, Chine, Thaïlande ou encore Vietnam ? Découvrez les articles sur Singapour et le Kirghizistan !