Voyage au Liban : guide pratique

Quelques conseils pour organiser votre séjour au pays des cèdres

6

Vous voulez découvrir le Liban ?

Voici un guide pratique pour préparer votre séjour.

 Au cas où ma vidéo N’allez pas au Liban vous aurait donné envie de visiter ce magnifique pays, je me suis dit que j’allais vous faire un guide pratique avec un maximum d’informations pour préparer votre séjour au pays du cèdre.

VLOG 1 : La vie nocturne de Beyrouth

Voici le premier épisode de ma série de vlogs cinématographiques sur le Liban. Notre aventure commence à Beyrouth, la capitale du Liban, pour y découvrir ses joyaux culturels, mais également son incroyable diversité et son esprit festif hors du commun.

VLOG 2 : De Hadath el Jebbeh à Byblos

Direction le nord du Liban pour un aperçu de Haddath el Jebbeh et ses alentours montagneux, la vallée de la Qadisha, la ville typique de Tripoli, et les incontournables grottes de Jeita.

VLOG 3 : Un road-trip à travers le Liban !

Dans ce dernier vlog, nous longeons la plaine de la Bekaa. De quoi en prendre plein la vue grâce au palais de Beiteddine, le lac de Qaraoun,  Sidon, Tyr et son patrimoine archéologique impressionnant, l’apaisant village d’hôtes Bkerzay et nous achevons notre aventure sur le port de Byblos.

Itinéraire

Notre itinéraire

Notre itinéraire

Guide papier

Le guide papier le plus récent sur le Liban est celui du Petit Futé. Il peut s’avérer très utile pour trouver un hébergement, un restaurant ou apprendre les bases de la culture et histoire locale.

En complément, il existe de nombreux ouvrages sur le Liban qui datent tout au plus de quelques années et qui peuvent s’avérer très complets.

Le transport

Il existe des vols directs depuis la France jusqu’au Liban au départ de plusieurs grandes villes françaises, dont Paris et Marseille.

Pour se déplacer dans le pays, privilégiez un chauffeur ou la location de véhicules.

Le taxi

Pour les trajets de courte distance, le taxi est le moyen le optimal, à condition que vous ayez la dent dure en négociation : Les chauffeurs n’hésitent pas à gonfler les prix avec les touristes ! Mais pas de panique, vous pourrez faire tomber la note à un prix raisonnable en l’espace de quelques phrases. Oh, un conseil personnel : Privilégiez la négociation dès l’entrée dans le taxi, n’attendez pas d’arriver à destination !

La voiture

Si vous choisissez de louer une voiture et conduire vous-même, soyez vigilants à la conduite des libanais qui peut parfois surprendre. Le nombre de morts lors d’accidents de la route est 4 fois plus élevé que la moyenne européenne, soyez donc sur le qui-vive lors de vos déplacements automobiles. les principaux axes routiers sont majoritairement en bon état dans tout le pays.

VISA

Le visa est obligatoire pour séjourner au Liban. Si vous êtes français, vous obtiendrez un visa de court séjour d’un mois dans le pays sur présentation d’un passeport valide.

Attention toutefois, si votre passeport comporte des tampons ou visas d’entrée ou de sortie d’Israël, ou si les autorités relèvent tout autre document attestant d’un séjour à Israël, l’entrée au Liban vous sera refusé. Et cela à cause des tensions encore très vives entre les deux pays.

Sécurité

Le Liban est un petit pays, et sa grande frontière partagée avec la Syrie qui est en état de guerre civile depuis 2011  peut inquiéter. De plus, l’histoire récente du Liban et son instabilité peuvent questionner quant à la sécurité mise en place dans le pays. Si vous consultez les conseils liés à la sécurité au Liban sur le site du gouvernement français, vous pourrez remarquer que l’Etat français recommande une vigilance renforcée sur l’ensemble du pays et déconseille fortement l’accès à toute la partie est du pays, soit toute la partie qui longe les frontières syriennes et israéliennes.

Le gouvernement appelle également à la prudence lors de vos déplacements, nocturnes notamment. Autant dire que c’est assez anxiogène, tout ça !

Pour vous livrer notre expérience, après nos dix jours passés à travers une bonne partie du pays, nous ne nous sommes à sentis à aucun moment en insécurité ou troublés, que cela soit en randonnée dans les montagnes du nord ouest, le long de la vallée de la Kadija ou de la plaine de la Bekka, au cœur du souk de Tripoli ou des petites rues de Tyr, ou bien en pleine soirée festive à Beyrouth. Au contraire, d’ailleurs, toutes nos rencontres avec les locaux furent très chaleureuses, et avec beaucoup de générosité, nous étions régulièrement conviés à des repas ou à passer des moments de vie avec les personnes rencontrés ! De quoi contraster un petit peu avec ce qu’on peut lire sur les canaux officiels.

Bien entendu, le passé tumultueux du Liban et les tensions présentes sont visibles : De nombreux checkpoints militaires sont disséminés le long des routes, l’armée est présente dans les grandes villes du pays, les zones frontalières avec la Syrie restent peu recommandées, et il convient de rester prudent et prendre connaissance de certaines zones à risque : La prévention est importante, on ne dit pas le contraire. Le risque zéro n’existe pas, mais il faut trouver le juste milieu entre une prévention efficace et une peur irrationnelle.

Les logements

Malgré la petite taille du pays, vous trouverez une large variété d’hébergement, en fonction de vos envies. Bon, si vous souhaitez un hôtel classique, sachez qu’il y a davantage d’hôtels de luxe que de petits hôtels au Liban. Mais pas d’inquiétude !

Vous pouvez opter pour des maisons d’hôte, des ecolodges, des chambres d’hôtes, des auberges de jeunesse, et même un hébergement chez l’habitant ! De quoi s’immerger pleinement dans le train de vie libanais.

De notre côté, nous avons alterné entre auberge, hôtel et ecolodges, qui offrent à chaque fois une expérience très différente, faites donc en fonction de vos envies. Voici la liste des lieux dans lesquels nous avons séjourné :

Auberge d’Hadath el Jebbeh

Il s’agit d’une auberge traditionnelle dans le petit village maronite d’Hadath el Jebbeh. Tenue par une famille, le lieu offre un confort simple mais authentique. Attention toutefois, pas de wi-fi, ni connexion internet.

Bouyouti Hotel

Situé dans le district du Chouf, Bouyouti est un regroupement de maisons d’hôtes réservé aux adultes. En pleine montagne, le complexe est un endroit extrêmement reposant.

Beit Wadih

Beit Wadih est une maison d’hôtes à Gazir. L’architecture est typique, et le lieu offre une vue sur la baie.

Bkerzay

Il s’agit d’un éco-hôtel qui vise à avoir la démarche la plus écologique possible. Niché dans les montagnes, Bkerzay développe également l’artisanat local au maximum et vise l’évolution de proximité.

Arjaan by Rotana

Hôtel luxueux, situé à Raouché, non loin du centre-ville de Beyrouth. Assez cher mais offre un service 5 étoiles, idéal pour ceux en voyage d’affaires ou qui souhaitent un accueil de grand standing.

L’argent

La monnaie nationale libanaise est la livre libanaise (LBP). Le réseau bancaire libanais est moderne et parfaitement développé dans l’ensemble du pays. Vous pourrez donc facilement retirer de l’argent, surtout dans les grandes villes comme Beyrouth ou Byblos. En outre, la majorité des hôtels, restaurants et magasins prennent la carte bancaire. Cependant, il peut être utile de retirer quelques livres libanaises en liquide si vous comptez vous déplacer dans les villages et explorer le pays.

Vous pouvez aussi utiliser le dollar américain qui est considéré comme une seconde monnaie.

Si vous préférez faire du change, c’est également possible. Il y a de nombreux bureaux de change dans les grandes villes et ces derniers offrent des taux bien plus intéressants que les banques.

En juin 2018, le taux de change relevé était le suivant : 1 € = 1 EUR = 1747,76 LBP (en date du 15 juin 2018)

Où manger et boire un verre au Liban ?

La gastronomie libanaise ne faillit pas à sa réputation : On s’est absolument régalé, quel que soit l’endroit où nous avons pu déjeuner ! Voici quelques adresses incontournables que nous vous recommandons :

Ward Cafe Trottoir

Le café Ward est à Hadath el Jebbeh, un village maronite niché dans les montagnes du nord du Liban. L’ambiance y est typique, familiale, Ward est une personne très chaleureuse, et que vous souhaitiez goûter un café libanais ou bien des plats ou vins traditionnels, vous ne serez pas déçus : Tout y est absolument délicieux. Elle nous a même appris à manger correctement un plat traditionnel : Big up pour Ward !

Dar l’Azrak
Situé sur le port de Byblos, le restaurant offre une vue magnifique sur la mer au soleil couchant : une nécessité pour les amoureux qui voudraient le parfait cliché du dîner romantique, ou simplement pour les amateurs de cadres naturels beaux et apaisants.

Bkerzay

Village d’hôtes et éco-lieu avec pour vocation la conservation du patrimoine, Bkerzay est un endroit avant-gardiste au Liban : Le cadre y est très reposant, mais la cuisine à elle seule vaut le détour : Les classiques de la gastronomie libanaise peuvent y être dégustés, le tout dans un restaurant en montagne, qui offre un panorama magnifique pour peu que vous y soyez pour le dîner au soleil couchant.

Snack Barbar

Véritable institution à Beyrouth, Barbar est un snack ouvert depuis des décennies. Que vous vouliez manger sur le pouce avec un sandwich ou bien déjeuner autour d’une bonne assiette, vous pourrez y trouver des plats typiques dans une ambiance populaire et authentique.

Mezyan
Sous une lumière feutrée et dans un cadre intimiste et raffiné, le Mezyan est un restaurant situé dans la rue Hamra, dans un quartier populaire de la capitale. Les plats sont très bons, vous pouvez y boire de bonnes bières ou des vins locaux, et l’ambiance est très agréable et convient aussi bien aux couples qu’aux groupes d’amis.

Vie nocturne : Où sortir à Beyrouth ?

Le peuple libanais a la réputation d’être l’un des plus festifs au monde… et bien ils ne l’ont pas volée ! Voici quelques adresses que nous avons trouvé surprenantes ou vraiment très festives, pour que vous soyez sûrs de passer une excellente soirée :

B By Elefteriades
Sans doute l’endroit le plus insolite, il s’agit d’un restaurant / bar dansant dont la décoration est absolument hors du commun : Un mélange d’industriel et d’extravagant, des dorures mélangées à des structures en acier, le lieu est unique en son genre et même si notre passage y fut de courte durée, il a suffit à nous marquer de par son côté très atypique !

Coup d’état rooftop
Situé près du centre-ville de Beyrouth, le Coup d’état est un bar qui devient dansant à la nuit tombée : un bon moyen de découvrir la vie festive sur les toits de Beyrouth.

 Pitch Black
C’est une discothèque située en périphérie de Beyrouth. Animations, musique traditionnelle et ambiance festive toute la nuit, l’endroit est moderne, bien géré, et l’espace est très bien optimisé, que vous y alliez pour une soirée dansante ou en cercle plus fermé. On a été agréablement surpris par les jeux de scène et les différentes ambiances qui se succédaient tout au long de la nuit.

Le Village Dbayeh
Il s’agit d’un regroupement populaire de bars et restaurants avec en son point central une scène où des DJ sets se succèdent fréquemment : C’est l’option idéale pour les plus indécis : Vous pouvez manger tranquillement, sortir pour une soirée festive, boire un verre, ou bien les trois à la fois !

Le Music Hall
Véritable institution qui vous offre une expérience orientale authentique mêlée à une soirée festive : Si vous êtes de passage à Beyrouth, c’est un incontournable.

Métro Al Madina
Un bar / club à la décoration atypique qui saura vous ravir si vous êtes à la recherche d’endroits insolites et originaux à Beyrouth !

BO18
Ancien abri souterrain transformé en club, le BO18 est l’endroit fait pour les clubbers : Musique électronique, DJ sets jusqu’au petit matin et toit ouvrant au lever du soleil, il s’agit d’une bonne adresse pour public averti !

Activités, histoire et culture

Le Liban est un pays à l’histoire millénaire et multiculturel, influencé par son contact avec de nombreuses civilisations de part son rôle d’ancien carrefour à la croisée des océans. Lors de notre voyage, nous avons pu découvrir un peu de cette culture qui rend ce pays unique : Voici quelques recommandations sur la base de ce que nous avons eu la chance de voir et visiter.

Tyr et ses vestiges

Cité phénicienne vieille de plusieurs milliers d’années, Tyr est une ville importante historiquement et reconnue mondialement. Localisée sur la côte sud du  Liban, elle abrite de nombreux vestiges.

Site archéologique d’Al Madina
Situé à Tyr, à quelques minutes du port, le site contient les ruines de la ville impériale romaine, avec ses voies et ses arènes.

Ruines de Tyr
Prolongation des ruines impériales romaines, les ruines de Tyr se démarquent notamment grâce à l’imposant arc de triomphe en très bon état.

Le palais de Beiteddine
Construit au XIXème siècle pour l’émir libanais Bachir Chehab II qui gouverna l’émirat du Mont-Liban, le palais est d’architecture libanaise, et les boiseries côtoient les dorures qui témoignent de la richesse et de la prospérité et l’ancien émirat. C’est également un lieu touristique très prisé.

Musée Sursock
Nous avons visité ce musée qui est situé à Beyrouth. Il met en avant l’art moderne libanais et des artistes internationaux, et les œuvres y sont très variées.

Château de Saïda
Construit au 13ème siècle par les Croisés, le château est situé sur le port de Saïda. Son panorama atypique en fait à lui seul un argument de poids pour y faire un détour !

Le château Saint-Gilles : la Citadelle de Tripoli
La forteresse de Tripoli fut construite en 1103 et a été de nombreuses fois reconstruite et modifiée par les différentes civilisations qui ont occupé le lieu. Elle offre un panorama tout autour de la ville de Tripoli.

Notre Dame du Liban
Louée comme patronne et protectrice du Liban, Notre-Dame du Liban est à la fois une icône dans tout le pays et un lieu de culte et pèlerinage en son sanctuaire situé au village de Harissa qui surplombe la ville et la baie de Jounieh.

Vous pourrez également faire du parapente au-dessus de la baie de Jounieh. Pour ma part, j’ai fait du parapente grâce à Paragliding Club Thermique, vous pourrez trouver leur contact ici

Grottes de Jeita
La visite des grottes de Jeita nous a marqué par leur beauté et leur gigantisme : occupés depuis la pré-histoire et formée au Jurassique, et ces grottes étaient en lice dans la compétition pour devenir l’une des 7 nouvelles merveilles du monde.
La grotte inférieure peut être visitée en bateau et est incontournable pour sa beauté tandis que la grotte supérieure vous offrira une promenade de plus grande durée qui vous fera prendre conscience de l’immensité de la grotte !

Site antique de Byblos
Byblos est l’une des plus anciennes villes du monde, et son site archéologique se situe au niveau de la zone portuaire. Très varié, il se compose de colonnes romaines, de murailles, temples, théâtres, tombeaux…

Cathédrale Saint-Georges des Maronites

Située à Beyrouth, proche du parlement et de la grande mosquée, la cathédrale représente un lieu de recueillement important pour les chrétiens maronites.

Mosquée Mohamed El-Amine
En passant par le centre-ville de Beyrouth, vous ne pouvez pas manquer l’imposante mosquée : Lieu de culte sunnite, elle représente aussi un lieu touristique de par son architecture imposante.

Raouché

L’un des paysages les plus emblématiques de Beyrouth, Raouché, un coin très touristique. A noter toutefois que nous avons été très désagréablement surpris de la pollution du lieu et du manque d’entretien qui semble persister depuis des mois. Des efforts restent à fournir de ce côté là pour rendre au lieu toute sa beauté.

Meilleure période pour partir

Tout dépend de ce que vous souhaitez faire : Le Liban jouit d’une grande diversité y compris au niveau des paysages !

Si vous souhaitez des vacances à base de soleil et de fête, l’été est idéal, entre juin et la mi-septembre : Attention toutefois, c’est pendant la pleine saison, donc pas la plus abordable financièrement.

A partir d’octobre, le climat est idéal pour parcourir le pays à travers des randonnées ou des sorties nature et culture. En hiver, vous aurez également de quoi faire, puisque le Liban compte 6 stations de ski à travers le pays  !

Vous pouvez donc aussi bien partir hors-saison que durant la pleine saison, en fonction de vos souhaits.

Langue

La langue officielle du Liban est l’Arabe. Mais attention, cocorico ! Le Liban fait partie des pays de la Francophonie, et le français est la deuxième langue parlée dans le pays, devant l’anglais. 45% de la population parle le français. De plus, il n’est pas rare de croiser des libanais presque parfaitement bilingues ou trilingues, et ce, dans les grandes villes comme dans les villages, comme ce fut notre cas.

De quoi se faire comprendre et rencontrer des gens facilement à travers le pays !