5 raisons d’aller visiter le Kirghizistan

Pourquoi voyager en Kirghizie

4

Cet article est aussi disponible en : en

Pourquoi visiter le Kirghizistan ?

Salut à tous !
Après 2 semaines passées au Kirghizistan, je me suis dit que ce serait pas mal de lister 5 bonnes raisons d’aller visiter ce magnifique pays.

1) Pour prendre un grand bol d’air frais

Besoin d’un grand bol d’air frais ? Le Kirghizistan vous donnera entière satisfaction ! Ce n’est pas rien si le pays est parfois surnommé « la Suisse de l’Asie Centrale ». Eh oui, la chaîne de montagnes Tian Shan recouvre 80% du territoire. Pour autant, les paysages de la nature Kirghize sont très variés : grandes plaines verdoyantes, pics enneigés, canyons, lacs et notamment Issyk-Kol qui est le deuxième plus grand lac de montagne au monde…
C’est vraiment une destination idéale pour la randonnée pédestre ou équestre et pourquoi pas le ski.

 

2) La gentillesse des Kirghizes

La culture nomade est profondément ancrée dans les traditions et c’est probablement un début d’explication à leur incroyable sens de l’hospitalité. Les Kirghizes sont ouverts, chaleureux et ne manqueront pas une occasion de vous faire partager leur repas ou leur vodka…

 

 

3) Cela ne vous coûtera vraiment pas cher !

Le Kirghizistan est vraiment un bon plan pour les voyageurs fauchés. Il est quand même préférable d’être accompagné d’un local pour ne pas se faire avoir sur les prix.
Voici quelques exemples :

Vol AR Paris – Bishkek (acheté à la dernière minute ou 6 mois en avance) –> 300 €
Guide (divisé par 5 personnes dans notre cas) –> 35 €/jour
Driver (divisé par 5 personnes dans notre cas) –> 15 €/jour
Une nuit chez l’habitant –> 4€/personne
Repas préparé par une famille d’hôtes -> 3/4 €
Repas dans un restau plutôt haut de gamme –> 10/15 €

4) La nourriture est vraiment bonne et abondante

Je crois que j’ai rarement autant mangé en deux semaines ! Je ne m’attendais vraiment pas à une telle qualité et une telle quantité.

La cuisine kirghize traditionnelle se base principalement sur les viandes de mouton, de bœuf et de cheval, ainsi que sur les produits laitiers. Les techniques de préparation des ingrédients ont été influencées par le mode de vie nomade des Kirghizes. De nombreuses techniques de cuisson permettent la conservation de la nourriture à long terme.

 

 

5) Le pays affiche une mosaïque culturelle vraiment intéressante

La transition vers ce dernier argument est toute trouvée. Car on peut se rendre compte de la mosaïque culturelle du pays à travers sa cuisine. Le Kirghizstan abrite différents peuples et autant de variétés de cuisines. La cuisine non Kirghize (ouïgour, dougane, ouzbèque, russe…) y est d’ailleurs très populaire.
Religions : La majorité (75%) des kirghizes sont musulmans mais cela ne vous empêchera pas d’apercevoir des églises orthodoxes du fait de l’influence russe (20% sont orthodoxes).
Langues : Cette mosaïque est même audible puisque vous entendrez autant parler le Kirghize que le Russe (les deux langues officielles) et même peut-être l’Ouzbèke (que 14.4% de la population parle même si ce n’est pas une langue officielle). ◄