N’allez pas au Canada

Vous pourriez devenir Canaddict

2

Nouvelle vidéo : N’allez pas au Canada, vous pourriez devenir Canaddict… 3 minutes pour casser les idées reçues.

Click here to read this post in English

Salut les BlogTolters,

Après l’Iran, l’Algérie, la Géorgie, le Tessin (Suisse) et le Liban, voici le sixième épisode de ma web-série Don’t go to… et pour cette nouvelle découverte, je vous propose d’aller faire un tour au… (suspens haletant)… Canada !
Un grand merci à Destination Canada pour leur confiance.

Crédits:
Musique composée par Benjamin Cholet
Design sonore : Quentin Malapel
Certaines images ont également été empruntées à la banque images de Destination Canada

1) Le Canada, c’est juste une grande forêt

Bon, le Canada est effectivement très boisé, avec 45% de son territoire recouvert de forêts. Mais cela veut également dire que 55% de son territoire (et quand on est le deuxième plus grand pays au monde, cela représente un paquet d’hectares !) ne l’est pas. Il y a donc une variété de paysages assez extraordinaire chez nos cousins du Nouveau-Monde : lacs émeraudes, montagnes enneigées, grandes prairies, canyons, glaciers… et même le plus petit désert du monde !

Désert de Carcross, dans le Yukon

Désert de Carcross, dans le Yukon

2) Le Canada n’a pas d’Histoire

On a souvent tendance à oublier que l’Histoire du Canada remonte à plusieurs milliers d’années avant l’arrivée des Européens, lorsque les premiers paléoaméricains ou paléoindiens ont foulé le sol du continent américain. Heureusement, le pays possède de nombreux musées et reconstitutions passionnants pour en apprendre plus sur les premières civilisations canadiennes et la préhistoire en général ! Je recommande tout particulièrement :

  • Le Royal Tyrrel Museum à Drumheller, Alberta
  • Le centre d’interprétation de la Béringie à Whitehorse, Yukon
  • Long Ago People’s Place à Champagne, Yukon
  • Musée d’anthropologie de UBC à Vancouver, Colombie-Britannique

UBC_Museum_of_Anthropology

Bien sûr, si ce sont la ruée vers l’or, les Grands Explorateurs comme Jacques Cartier ou l’Histoire plus récente du Canada qui vous intéressent, vous trouverez également votre bonheur ! Voici ci-dessous quelques uns de mes coup de coeur.

Dawson

La ville de Dawson, au Yukon, est un vrai musée à ciel ouvert ! En se baladant dans les rues bordées de trottoirs et maisons en bois, on a l’impression de faire un saut de 150 ans en arrière.

L'ancienne poste de Dawson

L’ancienne poste de Dawson

White Pass & Yukon Route

La ligne de chemin de fer reliant Skagway à Whitehorse a été construite en 1898 lors de la ruée vers l’or du Klondike. Aujourd’hui, il est possible de revivre cette folle épopée en montant à bord d’un vieux train à vapeur traversant la chaîne montagneuse entre l’Alaska et le Canada. Paysages magnifiques, immersion historique et possibilité de mettre un pied en Alaska : inoubliable !

Le genre de vues que tu peux voir depuis le train

Le genre de vues que tu peux voir depuis le train

Jette un oeil à mon guide pratique sur le Yukon

Le village historique Acadien

Vous trouvez les musées ennuyeux ? Voilà un bon moyen de vous réconcilier avec l’Histoire ! Le village historique acadien est une reconstitution authentique qui vous permettra vraiment de vous immerger dans le quotidien des colons français du XVIIIe au XXe siècle. Vous pourrez notamment échanger avec les comédiens habillés en costume d’époque. C’est quand même beaucoup plus ludique que de lire ou écouter les informations d’un musée traditionnel !

Village historique acadien_

Jette un œil à mon VLOG sur le Nouveau-Brunswick

3) Le Français est parlé uniquement au Québec

Je suis allé trois fois au Canada. Et dans chacune des régions explorées (Colombie Britannique, Yukon, Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Ecosse ou Alberta), j’ai rencontré des personnes qui parlaient la langue de Molière. Et pas seulement des francophones de naissance (qui contrairement à ce que l’on pense, sont répartis un peu partout sur le territoire, comme au Nouveau-Brunswick, province bilingue qui compte 30% de francophones)  ! Car beaucoup de Canadiens anglophones apprennent le français à l’école. Donc si vous ne maîtrisez pas l’anglais, aucun souci, vous arriverez sûrement à vous faire comprendre.

Panneau bilingue à Ottawa source

Panneau bilingue à Ottawa (source)

4) Au Canada, il fait toujours froid

Certes, l’hiver canadien est rude… Encore que cela dépend de la région : les températures chutent rarement en-dessous de 0°C à Vancouver, même en hiver. Mais lors de mes deux voyages en été, j’ai plutôt eu droit à des journées chaudes et ensoleillées. Même au Yukon, la température est montée pas loin des 30°C ! D’ailleurs, les Prairies canadiennes ou même Montréal sont connus pour voir le mercure frôler les 40°C en été. En somme, c’est un pays qui dispose de quatre saisons bien distinctes, ce qui vous donne autant de raisons d’y retourner !

L'une des plages de Stanley Park à Vancouver, il à l'air de faire froid selon vous ?!

L’une des plages de Stanley Park à Vancouver, il à l’air de faire froid selon vous ?!

5) La vie sauvage canadienne se résume aux caribous

Si vous aimez les animaux sauvages, pensez bien à embarquer votre appareil photo et un bon zoom ! Personnellement, j’ai eu la chance de voir des baleines à Saint-Andrews, des ours noirs au Nouveau-Brunswick, de nombreux cervidés et rongeurs (que je ne préfère pas essayer de désigner précisément, de peur de me tromper)… Mais il n’est pas rare d’apercevoir également des grizzlis, castors, bélugas, orques et autres animaux qui font rêver vos âmes d’enfants.

Attention, l'ours noir peut être moins mignon qu'il n'y paraît...

Attention, l’ours noir peut être moins mignon qu’il n’y paraît…

6) La gastronomie canadienne Canadienne se limite sirop d’érable

On est à la limite du racisme là 🙂 Au-delà des nombreux restaurants internationaux, le Canada possède également de nombreuses recettes et produits typiques : les huîtres de Malpèque, les noix de St Jacques (ou pétoncles) de la baie de Digby, le homard de Shédiac, le saumon du Pacifique, le bœuf d’Alberta, les canneberges (ou airelles en français) de Muskoka, les baies de Saskatoon, le Peameal bacon sandwich de Toronto, les queues de castor d’Ottawa et les pâtisseries de Nanaimo… à abreuver d’un verre de vin de glace ou d’une gorgée de vin de la vallée de l’Okanagan !


 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par BeaverTails (@beavertails_official) le

7) Les Canadians sont tous les mêmes

Avec les Premières Nations, les colons européens, et l’immigration plus récente des quatre coins du globe, le Canada fait vraiment figure de pays multiethnique et culturel. Par exemple, à Vancouver, plus de la moitié de la population n’a pas l’Anglais pour langue maternelle ! Et d’ailleurs, Justin Trudeau, le Premier Ministre actuel, fait beaucoup pour maintenir le vivre-ensemble.

8) Au Canada, il n’y a que des cabanes

Surprise, les bûcherons barbus aux chemises à carreaux ne sont pas les seuls à peupler le Canada… et cela s’observe à travers la diversité de l’architecture canadienne : des baraques de pêcheurs colorées à Terre-Neuve-et-Labrador aux maisons victoriennes de Victoria (logique !), en passant par le style colonial des édifices du Québec, les gratte-ciels de Toronto, Vancouver ou Calgary… Si vous aimez autant les constructions futuristes que la nature, vous serez comblés et allez donc au Fogo Island Inn, vous m’en direz des nouvelles !

9) Les villes canadiennes sont ennuyeuses

Il y a bien trop d’événements organisés dans les villes canadiennes pour s’ennuyer ! Par exemple, en juillet dernier, j’ai découvert le Calgary Stampede, le plus grand rodéo en plein air au monde. D’octobre à avril, vous pourrez aussi réserver des billets pour un match de hockey (Vancouver’s Rogers Arena testée et approuvée par mes soins !).

 

mFFZMcU6V5s